L’effet SIGAPS : La recherche médicale française sous l’emprise de l’évaluation comptable

Cette recherche a pour but de mettre en évidence les effets pervers générés par l’introduction du système SIGAPS (Système d’interrogation, de gestion, et d’analyse des publications scientifiques) sur la production scientifique française en médecine et en sciences biomédicales. Cet outil biblio-métrique de gestion et de financement de la recherche présente un exemple emblématique des dé-rives que peuvent générer les méthodes d’évaluation de la recherche reposant sur des critères pu-rement comptables. Dans cette note, nous présentons d’abord le fonctionnement de SIGAPS, pour ensuite expliquer précisément en quoi les méthodes de calcul des « points SIGAPS », fondés sur les facteurs d’impact des revues et l’ordre des noms des co-auteurs, posent de nombreux problèmes. Nous identifions notamment les effets du système SIGAPS sur les dynamiques de publications, les choix des lieux de publications, la langue de publication et les critères de recrutement et de promo-tion des chercheurs. Finalement, nous montrons que l’utilisation du système SIGAPS ne répond pas bien à tous les critères de ce que l’on pourrait appeler une « éthique de l’évaluation » qui devrait respecter certaines règles, comme la transparence, l’équité et la validité des indicateurs.

Ce contenu a été mis à jour le 16 octobre 2020 à 14 h 56 min.